Grégoire Loretan

Consultant

  • Plus de 10 ans d’expérience en communication institutionnelle (multinationales et PME) et comme spécialiste indépendant
  • Grande expérience dans l’énergie et l’aérospatiale
  • Licence en communication, sociologie et journalisme (Université de Fribourg, 2003) et diplôme d’études supérieures en sciences sociales (Universités romandes, 2006)

Après sa formation universitaire et une expérience de collaborateur scientifique à l’Université de Fribourg, Grégoire Loretan est engagé comme chargé de communication par Energie Ouest Suisse (EOS) en 2007. Il se spécialise alors dans la communication liée au sujet complexe de l’énergie. Dans le cadre de la fusion d’EOS avec l’alémanique Atel, il intègre le groupe de travail de développement de la nouvelle marque Alpiq qui sera lancée en fin 2008. Ce travail de rebranding du nouveau leader de l’électricité en suisse, également actif dans 30 pays, sera récompensé internationalement.

Dans la nouvelle organisation d’Alpiq, Grégoire Loretan prend en 2009 la responsabilité de la communication liée aux aménagements et projets suisses (Head of Asset Communications puis Head of Public Relations en 2011). Outre l’élaboration de stratégie de communication et l’implémentation des mesures clés (brochures, web, argumentaires, circuits de visites…), il est alors en charge d’enquêtes d’opinion et de grands événements comme l’Assemblée générale d’Alpiq Holding à Lausanne (1000 actionnaires et invités).

En 2013, Grégoire Loretan décide de relever le défi de la start-up pour Swiss Space Systems – S3 en tant que Head of Communications et porte-parole. Cette entreprise hors norme a pour objectif de développer une navette suborbitale aéroportée réutilisable pour la mise en orbite de petits satellites et a été de ce fait mondialement médiatisée. Cela lui permet notamment de gérer des événements d’envergure internationale (à Cape Canaveral ou lors des JO de Sochi). Après 2 ans de travail acharné, il quitte en 2015 l’entreprise alors en proie à des difficultés financières dont elle ne se remettra pas. Il travaille ensuite comme indépendant et vit deux ans aux Etats-Unis.

De retour en Suisse, Grégoire Loretan est engagé par ftc communication comme consultant en janvier 2019. Il travaille depuis pour des clients dans des domaines aussi variés que l’énergie, la santé, l’aménagement du territoire et gouvernance régionale ou encore les nouvelles technologies (e-learning, marketing direct et géo-intelligence), leur apportant du conseil en stratégie de communication 360° et du conseil et soutien en relations médias et en communication politique.

Dans le privé, Grégoire Loretan a un goût prononcé pour l’art, il réalise notamment des illustrations et collectionne les disques vinyles.

Retour