Équipe

Grégoire Loretan, Consultant

  • Plus de 10 ans d’expérience en communication institutionnelle (multinationales et PME) et comme spécialiste indépendant
  • Grande expérience dans l’énergie et l’aérospatiale
  • Licence en communication, sociologie et journalisme (Fribourg, 2003) et post-grade en sciences sociales (DEA romand, 2006)

Après sa formation universitaire (licence en communication, sociologie et journalisme, Fribourg, 2003 et post-grade en sciences sociales, DEA romand, 2006) ainsi qu’une expérience de collaborateur scientifique à l’Université de Fribourg, Grégoire Loretan est engagé comme chargé de communication par Energie Ouest Suisse (EOS) en 2007. Il se spécialise alors dans la communication liée au sujet complexe de l’énergie, touchant tant à la technologie de pointe qu’à l’environnement, l’économie et la politique. Dans le cadre de la fusion d’EOS avec l’alémanique Atel, il intègre le groupe de travail de développement de la nouvelle marque Alpiq qui sera lancée en fin 2008. Ce travail de rebranding du nouveau leader de la production électrique suisse, actif dans 30 pays sera récompensé internationalement en 2010.

Dans la nouvelle organisation d’Alpiq, Grégoire Loretan prend en 2009 la responsabilité de la communication liée aux aménagements et projets de nouvelles constructions d’Alpiq en Suisse (Head of Asset Communications au sein du Corporate Center d’Alpiq à Olten). Il mène ainsi des projets globaux de communication, comprenant l’élaboration de la stratégie de communication et l’implémentation des mesures clé (notamment événements, brochures ou web. Il gère aussi des enquêtes d’opinion visant à comprendre les préoccupations de la population en termes d’énergie. En 2011, il devient Head of Public Relations pour Alpiq Suisse et organise par exemple l’Assemblée générale d’Alpiq à Lausanne (1000 actionnaires et invités).

En 2013, Grégoire Loretan décide de relever le défi de la communication dans une start-up suisse. Il devient Head of Communications et porte-parole de la compagnie aérospatiale Swiss Space Systems – S3 qui développe une navette suborbitale aéroportée réutilisable pour la mise en orbite de petits satellites. Une entreprise hors du commun qui fera l’objet d’une forte médiatisation au niveau suisse et mondial. Dans cette petite entreprise, il occupe d’abord seul les responsabilités de la communication et gère des projets de grande envergure, comme des événements aux USA (Cap Canaveral) et en Russie (JO de Sochi). Ce projet aérospatial nécessite un budget élevé et n’arrive pas à attirer assez d’investisseurs pour se développer comme prévu. Après 2 ans de travail acharné, il quitte l’entreprise en 2015. Il effectue ensuite des mandats de spécialiste de communication en indépendant et va passer 2 ans aux Etats-Unis.

De retour en Suisse, il a été engagé par FTC communication en qualité de consultant en janvier 2019. Dans le privé, Grégoire Loretan a un goût prononcé pour l’art, il réalise notamment de l’illustration et collectionne les disques vinyles.

Retour